Je veux tout savoir

Premier-né

Pin
Send
Share
Send


La première étape que nous allons entreprendre est de déterminer l'origine étymologique du terme premier-né. Ainsi, nous pouvons préciser qu'il émane du latin, car il est le résultat de la somme de trois composantes de cette langue: le mot "primus", qui peut être traduit par "le premier"; le nom "genre", qui équivaut à "lignée"; et enfin le suffixe "-ito", qui est celui qui reçoit l'action correspondante.

Premier-né c'est lui fils né en premier . Il est connu comme droit de naissance à à droite ou le prérogative du premier-né. Par exemple: "Le premier-né héritera du trône", «J'étais le premier-né, puis mes parents ont eu quatre autres enfants», "En tant que premier-né, je pense que c'est à moi de décider quoi faire de la maison".

Il convient de noter que la question du droit d'aînesse était très importante dans les temps anciens, lorsque héritages le privilèges et les obligations ils décidaient en fonction de l'âge des descendants, étant les plus âgés (c'est-à-dire les premiers-nés) qui jouissaient de droits plus étendus.

Ainsi, par exemple, nous trouvons le fait qu'au cours du Moyen Âge, il était parfaitement établi que le premier-né d'une famille était celui qui avait remarquablement bénéficié d'être le premier enfant. Parce que? Parce que c'est lui qui a hérité de toutes les terres.

Cette circonstance avait une explication. Plus précisément, avec elle, ce qui était prévu était que ces propriétés ne soient pas divisées et, par conséquent, le pouvoir que la famille en question dans la société du moment n'a pas affaibli.

Des changements sociaux de XIXème siècle , le premier-né a perdu son statut spécial. Il droit occidental reconnaît généralement l'égalité des conditions entre tous les enfants d'un personne .

Sur certaines questions, cependant, le premier-né a toujours des privilèges. Il titre noble , qui distingue les membres de la noblesse est héréditaire et sa succession revient au fils aîné du précédent possesseur. Ces titres sont actuellement protocolaires, bien que Moyen-Age Ils étaient la base du système féodal. Espagne , Royaume-Uni , Monaco , La Suède et Hollande Ce sont certains des pays qui détiennent les titres nobles.

En matière de successions au trône, au cours de l'histoire, nous avons pu vérifier comment le droit d'aînesse existe mais dans ce qui se réfère à la lignée des hommes. Autrement dit, lorsqu'un roi abdiquait ou devait succéder, pour différentes raisons, seul son premier fils mâle pouvait prendre possession du trône.

Un exemple clair de cela s'est produit maintenant en Espagne. Ainsi, le monarque Juan Carlos I a abdiqué et succédé non pas à son premier-né, Infanta Elena, mais à son premier et unique fils: Felipe, qui a régné sous le nom de Felipe VI. Cependant, il est vrai qu'il est prévu de modifier la loi qui l'instaure, car il n'a que deux filles, Leonor et Sofia, la première étant l'héritière.

Le droit d'aînesse est généralement établi avec une différence d'années, lorsque le premier enfant naît à une certaine date et les quatre, cinq ou cinq ans plus tard, par exemple. Dans ces cas, il ne fait aucun doute de savoir qui est le premier-né. Plus compliquée est la situation de jumeaux : On considère que le premier-né est le fils qui vient le premier de l'utérus.

Pin
Send
Share
Send