Pin
Send
Share
Send


Afin de trouver la signification du terme entier, la première chose à faire est de déterminer son origine étymologique. Et dans ce sens, nous pouvons établir qu'il dérive du latin, en particulier du verbe "proferre", qui peut être traduit par "déclarer ou manifester" et qui se compose de deux parties distinctes:
-Le préfixe "pro-", qui signifie "transmettre".
-Le verbe "ferre", qui est synonyme de "produire".

C’est précisément cette origine qui fait qu’à présent, dans le cadre de la loi, des expressions et termes restés en latin et qui utilisent le verbe "proferre" sont utilisés. Les exemples sont les suivants:
- "Contre Proferentem", qui peut être traduit par "contre le déclarant".
- "Quo mode et quand iudex sententiam proferre debet praesentibus partibus vel an absent". Cette déclaration vise à préciser que le juge sera en mesure de faire connaître la peine, de la manière et dans le temps, tant que les deux parties impliquées dans le processus sont présentes ou qu’une des parties est absente.

Cette verbe ça se réfère à exprimer ou exposer des sons, des mots ou des phrases . Par exemple: “Quand tu auras fini d'insultes, j'expliquerai pourquoi j'ai agi de la sorte avec toi”, "Après avoir pleuré pendant des heures, l'homme s'est levé et est rentré à la maison.", "Je ne prononcerai pas de mots grossiers devant les enfants".

La notion est souvent utilisée lorsque ce qui est exprimé est insultes , les agressions ou impolitesse . Si un tous les jours signaler que "Le président a été hué après avoir lancé des attaques racistes", il fera remarquer qu'une certaine autorité a reçu la réprobation du public en manifestant une attitude raciste.

Parler d'insultes est peut-être l'utilisation la plus courante du verbe qui nous concerne et c'est que très souvent, dans les médias, nous lisons des nouvelles où les protagonistes ont été "agressés verbalement" ou menacés. Un exemple clair est celui de l'attaquant de football Diafra Sakho, qui joue dans les rangs de l'équipe anglaise de West Ham, a été arrêté en août 2015 pour avoir soi-disant insulté une personne et même l'avoir menacé sans ménagement.

Autre nouvelles Vous pouvez indiquer ce qui suit: «Un homme a été arrêté après avoir proféré des menaces répétées à l'encontre de son ancien partenaire». Dans cette affaire, les informations indiquent qu'une personne a été privée de sa liberté pour avoir menacé à plusieurs reprises son partenaire sentimental.

Comme on peut le constater, prononcer est un terme qui peut être utilisé comme synonyme pour exprimer, prononcer, énoncer, émettre, dire, crier et autres mots faisant référence à la communication de quelque chose. Le choix de l'un ou l'autre terme dépend des caractéristiques de ce qui a été dit, du contexte et d'autres circonstances.

Proferir, en revanche, peut être un proposition ou un disposition de quelque sorte: "Le magistrat n'a pas entendu les plaintes lorsqu'il a prononcé une sentence autorisant l'exploitation minière", «Le juge a décidé de ne pas préférer une mesure de protection puisqu'il estimait qu'une déclaration à cet égard n'était pas nécessaire».

Pin
Send
Share
Send